Blandine Pidoux

Information & Communication

Blandine Parle Anglais, Français


Fidèle membre de l’équipe d’Energy Cities depuis 20 ans, Blandine a d’abord été responsable de l’information et consacre désormais son temps à la gestion de projets européens. Networkeuse dans l'âme, elle s’efforce toujours de trouver des liens fructueux entre les personnes et les projets. Parmi ses activités de réseautage, elle construit des voyages d'étude sur-mesure pour des délégations de villes en Europe.

Est-ce en raison de ses études en philosophie, sciences de l’information et en informatique, qu’elle aime tant les récits de science-fiction ? Voici son passage favori des « Dépossédés », le roman d’Ursula K. Le Guin paru en 1974 :

« La décentralisation avait été un élément essentiel des plans qu’Odo avait conçus pour cette société qu’elle n’avait pas vécu assez longtemps pour voir fonder. Elle n’avait pas l’intention de désurbaniser la civilisation. Elle suggérait que la limite naturelle de la taille d'une communauté réside dans sa dépendance envers son arrière-pays immédiat pour son alimentation de base et son énergie, mais elle prévoyait que toutes les communautés soient reliées par un réseau de transports et de communications, afin que les idées et les produits puissent aller là où ils étaient demandés ; l'administration devait travailler avec rapidité et facilité, et aucune communauté ne devait être coupée du réseau d'échange. Mais ce réseau ne devait pas être dirigé de haut en bas. Il ne devait pas y avoir de centre de contrôle, pas de capitale, pas d'établissement d'un mécanisme bureaucratique auto-reproducteur ni d'une tendance dominante des individus cherchant à devenir des capitaines, des patrons, des chefs d'États. »
Blandine Pidoux

Contactez Blandine