5 ans après Paris – Déclaration pour un monde sans carbone

L’émergence d’un mouvement mondial de maires


Plus de 800 000 personnes ont participé au Forum Zéro Carbone pour célébrer le 5e anniversaire de l’Accord de Paris et tracer un nouveau chemin, plus ambitieux, pour les villes et les citoyen·nes du monde. Sur deux jours, l’événement a réuni des maires du monde entier pour débattre de sujets prioritaires pour les villes dans la course à la décarbonisation, et pour établir une trajectoire qui permette aux villes de continuer à jouer leur rôle de leader.

L’événement a mis en lumière le développement d’une culture mondiale des maires ces cinq dernières années. Des élu·es locaux·les plus proches des besoins de leurs citoyen·nes, déterminé·es à utiliser tous les moyens à leur disposition pour avancer vers la neutralité carbone.

Eckart Würzner, maire de Heidelberg et Président d’Energy Cities

Energy Cities était représentée à ce Forum par notre Président, Eckart Würzner, maire de Heidelberg. Son message a été clair [traduction par Energy Cities] : « De plus en plus de villes travaillent ensemble dans la lutte contre le changement climatique. Il y a 5 ans, nous devions nous battre pour obtenir une place à la table des discussions politiques internationales sur le changement climatique. Aujourd’hui, les villes prennent la position de leader. »

Il a toutefois également souligné le rôle important des autres niveaux de gouvernement.

« A Heidelberg, nous avons une compagnie énergétique qui vient de donner son accord pour augmenter de 3MW la production d’énergie propre, et en Allemagne nous avons plus de 700 compagnies énergétiques municipales qui développent le plus possible l’électricité renouvelable. »

Il a toutefois cité la France et l’Italie, où les grands opérateurs sont bien moins enclins à travailler avec les villes pour développer des sources d’énergie locales et renouvelables. Selon lui, l’Etat a là un rôle évident à jouer pour aider les villes à y parvenir.

Les pays qui n’impliquent pas leurs villes dans la conception des politiques prennent le risque de passer à côté d’un grand potentiel et de perdre du temps… et le temps, on n’en a plus vraiment.

Dan Lert, Maire Adjoint de Paris et membre du Conseil d’administration d’Energy Cities

Dan Lert, Maire Adjoint de Paris et membre du Conseil d’administration d’Energy Cities, était l’un des hôtes de l’événement et a réaffirmé le besoin de collaboration entre les différents niveaux de gouvernance [traduction par Energy Cities] : « Il y a 5 ans, l’Accord de Paris a marqué l’histoire et les villes ont été moteur des progrès réalisés, mais nous devons redoubler d’efforts dans les 5 prochaines années en favorisant la coopération entre toutes les sphères de gouvernance, si nous voulons atteindre les Objectifs de Développement Durable. »

Le temps fort de cet événement international a été la signature de la Déclaration de Paris, qui célèbre les progrès réalisés et réaffirme notre ambition de contenir le réchauffement climatique mondial en dessous de la barre des 1,5°C fixée par l’Accord de Paris. La déclaration contient également bon nombre d’engagements, dont certains sont liés à des objectifs spécifiques, et tous font la promotion d’une approche systémique en faisant appel à des solutions basées sur la nature développées avec et par des communautés élargies de dirigeant·es politiques, citoyen·nes, syndicats, investisseurs et la société civile.

À propos

Auteur

Adrian Hiel

Date de publication

15 décembre 2020