Comment instaurer une approche durable de l’alimentation et de l’agriculture ?

Namur invite les acteurs locaux à sa table !


En mars dernier, notre membre Namur (Belgique) a lancé son Conseil agroalimentaire durable afin de créer un dialogue et de développer des propositions concrètes pour une approche plus durable et plus juste socialement de l’alimentation et de l’agriculture. En direct sur Facebook et à la télévision locale, la municipalité a présenté cette assemblée aux citoyens, lesquels pouvaient poser leurs questions sur les réseaux sociaux et par courrier électronique.

D’après Charlotte Mouget, échevine de la transition écologique à l’origine de cette initiative, le Conseil s’inspire des nombreux projets développés dans la région en matière de « souveraineté alimentaire », soit le droit de la population à décider de ses propres politiques relatives à l’alimentation et à l’agriculture, afin d’assurer l’accès à une alimentation sûre à un prix raisonnable, tout en garantissant la prospérité des agriculteurs et des producteurs.

Découvrez l’initiative Ceinture Aliment-Terre de notre membre Liège

Le projet contribuera à instaurer un système agroalimentaire durable, qui favorise des modèles de production et de consommation locales et encourage les interactions sociales, qui soit économiquement viable, et qui respecte l’environnement. Différents acteurs ont été invités autour de la table, pour enrichir la nouvelle politique agroalimentaire de la ville : agriculteurs et producteurs évidemment, mais aussi distributeurs, consommateurs, secteur associatif, de la recherche, de l’éducation et de la formation, les pouvoirs publics, et même des citoyens intéressés !

37 % du territoire de Namur est enregistré comme terres agricoles, dont 97 % sont utilisées pour l’agriculture. La plupart des producteurs de la région sont des agriculteurs à grande échelle, dont les terres servent de cultures destinées à l’alimentation animale et aux pâturages. Seulement 4 % des terres sont utilisées pour la culture de fruits et légumes destinés à la consommation par l’Homme. La municipalité de Namur cultive l’objectif ambitieux de s’écarter du système actuel et de nourrir 25 % de sa population avec des produits locaux, grâce à :

  • la promotion de la diversification des cultures et le changement d’utilisation des 85 hectares de terres détenues par la ville ;
  • le recours à des marchés publics pour les écoles, les hôpitaux et autres cafétérias publiques afin de favoriser les entreprises qui justifient de pratiques agricoles durables ;
  • l’éducation et l’information des citoyens au sujet des nombreuses options disponibles pour produire et consommer localement, réduire le gaspillage alimentaire et participer au changement des mentalités ;
  • l’adoption d’une nouvelle grande stratégie pour orienter les politiques sectorielles en matière d’alimentation et d’agriculture avec le soutien des citoyens et des parties prenantes locales.

Par ce Conseil, la municipalité ne profitera pas seulement des avis d’experts et de professionnels, mais elle permettra également à la population de partager ses idées et faire connaître ses besoins, de se rencontrer, et de lancer de nouveaux projets collaboratifs pour une agriculture durable. De plus, le Conseil participera directement au futur plan d’action pour un système agroalimentaire durable à Namur.

Envie d’en savoir plus  ? Regardez la vidéo de lancement sur YouTube

À propos

Date de publication

23 juin 2021