Il n’est pas question de noyer le poisson…

En 2020, le 1er avril a été volé...


… Dérobé par une pandémie, dont la gravité n’a d’égale que le côté soudain, et qui nous donne bien davantage à réfléchir qu’à rire.
Pandémie qui nous ramène aussi à notre condition d’êtres humains, susceptibles de connaître la maladie – sans frontières ni remède – et l’émigration forcée ; et qui nous pousse aussi à nous rappeler que d’autres sur notre planète y sont confrontés bien plus souvent que nous, occidentaux.

En ce jour, nous sommes nombreux à tourner comme des poissons dans un bocal. Alors pour déposer un peu de bonne humeur sur ces pages, un peu de légèreté et d’espoir chez vous durant ce confinement, nous vous épargnons un article satirique et vous donnons rendez-vous pour l’Après.

Avec une certitude plus que jamais renforcée par la situation : le temps de se regrouper, de se faire entendre, de faire évoluer notre monde vers un plus grand respect de l’environnement, une plus grande considération pour le climat, et vers plus de justice sociale, est plus que jamais venu !

organize fish

Prenez soin de vous.

À propos

Date de publication

01 avril 2020