LE RAPPORT DE L’EEFIG IDENTIFIE DES MOYENS D’AUGMENTER LES INVESTISSEMENTS DANS L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE


Le 26 février, l’EEFIG (Energy Efficiency Financial Institutions Group), coordonné par la Commission européenne et l’initiative Finance du PNUE, a dévoilé son rapport final à l’occasion de la conférence européenne « Heating and Cooling ».

Le rapport, intitulé “Energy Efficiency – the first fuel for the EU Economy : How to drive new finance for energy efficiency investments”, identifie les clés du succès, les politiques, les instruments du marché et les solutions financières qui peuvent augmenter les investissements dans l’efficacité énergétique en Europe dans les secteurs du bâtiment, de l’industrie et des PME.

Cette étude internationale est le résultat de 16 mois de travail ayant impliqué 120 participants du milieu de la finance, de la politique, du bâtiment, de l’industrie, de PME et du marché de l’efficacité énergétique.

Le Vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefčovič a accueilli le rapport avec ces paroles* : « Investir dans des mesures d’efficacité énergétique dans les bâtiments, l’industrie et les PME est d’une importance majeure pour l’Europe. Je m’assurerai que le financement des investissements dans l’efficacité énergétique soit pris en compte dans nos politiques à venir et que ce rapport soit utilisé comme source d’inspiration pour nos prochains travaux. »

Dans ce rapport, l’EEFIG identifie le besoin d’impliquer des groupes multi-acteurs et de renforcer l’utilisation de plusieurs instruments financiers à l’intérieur d’un cadre législatif clair et mis en application basé sur un principe « de récompense et de punition ». Le groupe identifie 19 actions financières et politiques dans quatre domaines stratégiques : 1) Marché, 2) Economie, 3) Finance, 4) Institutions.

De plus, le rapport identifie 15 instruments financiers pour investir dans l’efficacité énergétique et évalue leur utilité et leur potentiel dans les différents sous-secteurs du bâtiment et de l’industrie ainsi que plusieurs cas d’études pertinents qui illustrent la mise en oeuvre de chaque instrument dans des Etats membres de l’UE et soulignent certains des bénéfices et défis engendrés par chaque instrument financier.

* Traduit de l’anglais par Energy Cities

Article publié sur www.eumayors.eu