« Les plans de transition locaux sont aussi une affaire de changement culturel » 


À propos

Auteur
Date de publication

05 mai 2022

Le Hub « Une gouvernance au service du développement local durable » d’Energy Cities vise à repenser la gouvernance des plans de transition en mettant en place des partenariats locaux de long terme et en testant de nouveaux processus participatifs pour transformer les écosystèmes locaux.

Jetons un coup d’œil aux discussions enrichissantes qui ont eu lieu lors du Forum 2022 d’Energy Cities à Bruxelles autour de cette nécessaire gouvernance locale durable !

De nombreu⸱x⸱ses intervenant⸱e⸱s ont partagé leurs points de vue sur cette question cruciale de la gouvernance, chacun⸱e à son niveau : en qualité de maires ou élu⸱e⸱s du niveau local, d’expert⸱e⸱s techniques, de fonctionnaires européen⸱ne⸱s, d’autorités scientifiques ou d’ONG. Tou⸱te⸱s se sont accordé⸱es sur le fait que nous devons entreprendre un changement systémique et radical dans la façon dont nous concevons la gouvernance locale, afin de garantir la réussite des plans de transition climatique.

« Les plans de transition locaux sont aussi une affaire de changement culturel ».

Mohamed Ridouani, maire de Louvain (Belgique) [traduit de l’anglais par Energy Cities]

Un des aspects de ce nécessaire changement culturel est le transfert de pouvoir au niveau local, ou au niveau le plus pertinent pour agir. Par exemple, la municipalité de Louvain, en Belgique, a transféré une partie de ses pouvoirs à l’initiative « Leuven 2030 », chargée du programme de transition climatique locale et participative, permettant ainsi au consortium de femmes et d’hommes politiques, de citoyen⸱ne⸱s, d’autorités scientifiques et d’associations de ne pas être entravé dans le processus de conception et de mise en œuvre de ces politiques. Cette approche est également partagée par la ville de Dunkerque en France, et Viladecans, en Espagne. Les deux villes ont invité toutes les parties prenantes locales à s’impliquer dans les plans de transition. À Dunkerque par exemple, la ville a établi un partenariat avec les industries qui ont des besoins élevés en termes de chauffage, les universités, les citoyen⸱ne⸱s et les autorités locales. Ce partenariat a débouché sur un plan triennal de décarbonation des industries locales.

S’il est clair que la gouvernance locale est déjà en train de se réinventer, le soutien des niveaux supérieurs de gouvernance est également nécessaire pour une meilleure mise en œuvre des plans de transition.

« Les gouvernements locaux doivent avoir la possibilité d’ajuster les structures de gouvernance peu adaptées et de fixer l’agenda des organes nationaux et européens pour changer la réglementation ».

Proposition formulée collectivement, session « Systemic Changes in Governance – what do cities need to really do for being climate neutral ? », Forum Energy Cities 2022 [traduit de l’anglais par Energy Cities].

Cette déclaration formulée collectivement montre que la gouvernance doit aussi changer à un niveau supérieur pour favoriser les approches partant de la base (bottom-up). Les délégations de Vienne (Autriche) et de Dijon (France) ont souligné l’importance des programmes européens pour financer les actions locales. En effet, la mise en œuvre des projets financés par l’UE est tout simplement impossible sans les villes, comme l’a rappelé Nordmunds Popens de la DG REGIO de la Commission européenne.

« Les projets de transition doivent être énoncés et appréhendés localement pour assurer leur succès ».

Nordmunds Popens, Direction générale de la cohésion régionale de la Commission européenne (DG REGIO) [traduit de l’anglais par Energy Cities]

Pour que les projets de transition soient participatifs et axés sur la proximité, ils doivent être ancrés dans les principes démocratiques. Ainsi, « Nous devons aller là où sont les citoyen⸱ne⸱s, et non l’inverse » [traduit de l’anglais par Energy Cities], comme l’a déclaré Allen Coliban, maire de Brasov (Roumanie), insistant notamment sur le fait que l’opposition à laquelle les villes sont parfois confrontées lors de la conception et de la mise en œuvre des plans de transition est fructueuse si elles permettent⸱e à chaque citoyen⸱n⸱e d’être entendu⸱e. En instaurant la confiance entre les citoyen⸱ne⸱s et les responsables politiques par le dialogue, les débats, les assemblées, les budgets participatifs, cette gouvernance renouvelée sera équipée pour répondre aux défis climatiques.

En savoir plus:

Sur le Hub d’Energy Cities « Une gouvernance au service du développement local durable » !

Sur le Forum d’Energy Cities à Bruxelles les 21 et 22 avril 2022.