LORSQUE LES DÉCHETS N’EN SONT PLUS : COMMENT UNE VILLE PEUT RÉGÉNÉRER SES RESSOURCES


Extrait du magazine Energy Cities INFO N°43

Fiona Woo, chargée de mission – Climat et Energie, World Future Council. 
Le World Future Council place les intérêts des générations futures au coeur de la décision politique. Avec l’aide d’acteurs de la société civile, de parlementaires, de gouvernements et d’entreprises, le Conseil s’intéresse aux défis qui menacent notre avenir et propose aux responsables politiques des solutions efficaces..
www.worldfuturecouncil.org

Les villes modernes se caractérisent par une forte concentration de l’activité économique et une interaction sociale intense. Malgré des gains en efficacité liés à la densification de l’espace habité, les villes font souvent preuve d’un appétit féroce en énergie, eau, aliments et autres ressources.

Le développement urbain régénératif s’intéresse aux relations entre les villes et les terres qui leur fournissent ces ressources essentielles. Les villes doivent assumer un rôle central en revalorisant l’environnement dont elles dépendent et en améliorant la capacité des écosystèmes à générer des biens et des services.

Exemple de revalorisation des ressources à Kalundborg

Kalundborg, au Danemark, met en exergue les bienfaits de la régénération en traitant les déchets comme une ressource et non comme une nuisance. La municipalité et 20 entreprises locales utilisent les sous-produits des uns et des autres, sous-produits auparavant destinés à être éliminés. Le réseau mis en place par Kalundborg commence à la centrale thermique au charbon, dont les eaux de refroidissement servent à une ferme piscicole locale. La cendre est utilisée dans le secteur de la construction. La chaux produite en excès est vendue aux agriculteurs. Divers déchets sont ainsi transformés en nouveaux produits dans le cadre d’un système de production circulaire. […]

Lire la suite dans le N°43 d’Energy Cities INFO (page 3).

À propos

Date de publication

06 mai 2015