Decarb City Pipes 2050

Feuilles de route pour la transition vers un système de chaleur et de froid efficace et sans carbone

L’urgence climatique exige que tous les niveaux politiques agissent plus radicalement et rapidement. Autour de cette idée, des villes de toute l’Europe s’unissent pour la première fois pour concevoir des feuilles de route applicables et différenciées de la transition afin de décarboner le secteur de la chaleur et de la climatisation dans les bâtiments en 2050, en relevant le défi de l’élimination progressive du gaz naturel pour le chauffage.

La transition du secteur vers des solutions zéro carbone, renouvelables et efficaces, est fondamentale pour remplir les objectifs en matière d’énergie et de climat de l’UE. Compte tenu de la longue durée de vie des infrastructures concernées, il faut absolument entamer la planification de cette transition aujourd’hui. Mais comment ? Par où commencer ? Avec quels systèmes ? Et comment gouverner ce processus ? La complexité croissante du système énergétique doublée des incertitudes technologiques appelle un haut niveau de connaissances et de compétences pour agir habilement. Les villes sont mal équipées pour cela. Les capacités et les compétences leur manquent, tout comme les moyens juridiques pour agir.

Decarb City Pipes 2050 montre comment les collectivités locales peuvent réussir cette entreprise. Bilbao, Bratislava, Dublin, Munich, Rotterdam, Vienne et Winterthur, sept villes pionnières ou débutantes, s’allient pour apprendre les unes des autres et élaborer des solutions innovantes ensemble. Elles explorent des pistes qui correspondent à leurs difficultés locales et montent en compétence en matière d’utilisation de données, d’outils et d’instruments de planification, de savoir-faire techno-économiques comme de gestion de la transition et des processus. Dans un processus participatif avec les parties prenantes, elles développent des feuilles de route concrètes pour la transition, construisant progressivement confiance et engagement pour leur mise en place. Dans de profonds échanges de pair-à-pair, les villes et les services publics partagent leur savoir afin de profiter d’autres points de vue, de stades d’avancement et de traditions en matière de planification.

Ensemble, ils plaideront pour les changements nécessaires aux conditions-cadres. Enrichi d’un comité consultatif de haut niveau, le projet entend donner des moyens d’action à plus de 220 agents publics et améliorer plus de 50 politiques. À terme, il s’agit d’encourager et de soutenir plus de 80 villes pour qu’elles entament le même processus de feuille de route.

Energy Cities is supporting the consortium via sharing its experiences on different tools and the best practices from past projects (such as Hotmaps). We also organise the peer-to-peer exchanges between cities, provide guidance on citizen engagement and support advancing the policy framework at EU-level. In addition Energy Cities is leading the work on communication and dissemination, so that the outcomes of the project benefits to our network and all cities across Europe.

Energy Cities soutient le consortium en partageant son expérience de différents outils et des bonnes pratiques issues de projets passés (par exemple, Hotmaps). Nous organisons également des échanges pair-à-pair entre villes, fournissons des conseils pour l’engagement citoyen et participons à faire avancer le cadre politique au niveau européen. De plus, Energy Cities travaille à la communication et à la diffusion, afin que les fruits du projet bénéficient à notre réseau et à toutes les villes d’Europe.

Sept villes européennes accélèrent sur l’élimination des énergies fossiles dans le secteur du chauffage et de la climatisation

Avec l'aide de fonds européens et les conseils d’experts des politiques énergétiques et de l'industrie, elles espèrent y parvenir rapidement et partager leur expérience avec d'autres villes.

Le chauffage et la climatisation sont responsables d’environ 50% de la consommation d’énergie de l’Union européenne (UE). Il est essentiel pour les pays de l’UE […]