L’impact économique de la transition énergétique au niveau local

Méthodologies et études de cas


La compréhension des mécanismes qui relient la transition énergétique à la stimulation de l’économie du territoire est indispensable pour motiver et orienter plus efficacement les politiques publiques de transition énergétique locale.
Elle passe par une objectivation des phénomènes et une meilleure connaissance des méthodes d’analyses économiques afin de donner des clés méthodologiques aux collectivités qui souhaitent mettre en évidence les bénéfices économiques pour l’ensemble des acteurs impliqués.

La diversité des approches montre qu’il n’existe pas une méthode unique pour l’évaluation des politiques publiques de transition écologique. En effet, chaque cas a ses particularités et nécessite une manière adaptée de l’aborder.

Les potentiels de la croissance verte

Les opportunités économiques de la transition énergétique sont de plus en plus reconnues par les entreprises et les décideurs politiques. Un changement de vision est en train de se produire : au lieu d’être considérés comme une menace ou une contrainte pour le monde des affaires, les enjeux écologiques se présentent comme une source de dynamisme et de performance élevée, sous‐jacente d’un nouveau modèle économique basé sur le respect de l’environnement naturel.

Certains auteurs mettent en lumière la capacité fondamentale de la viabilité économique et de la viabilité écologique à se renforcer l’une l’autre dans le contexte urbain. Ce développement urbain durable est aussi souvent associé à une variété de termes en lien avec l’économie, tels que l’économie bas carbone, l’économie circulaire, la croissance verte, l’attractivité, etc.

La croissance verte est définie par l’OCDE comme la stimulation de la croissance et du développement économique par les activités qui assurent que les actifs naturels continuent de fournir les ressources et les services écologiques. Ces activités sont de plus en plus considérées par les décideurs politiques comme porteuses en termes de création d’emplois et d’entreprises, d’attraction des investissements et de renforcement de la compétitivité locale.

Études de cas

Il s’agit de cinq collectivités européennes ‐ Bruxelles Capitale, Copenhague, Hanovre, Kirklees et Paris‐Ile de France et une nord‐américaine ‐ Nolan County. Pour certaines d’entre‐elles, notamment Paris‐Ile de France et Copenhague, nous avons entrepris une compilation d’informations complémentaires qui contribuent à donner une image plus globale de l’économie verte à l’échelle du territoire de la collectivité. Les six présentent un véritable intérêt du point de vue des résultats économiques observés et des méthodes d’évaluation employées.

À propos

Auteurs

Christiane Maurer
Elina Ustinskaya

Année de publication

2014