Qui sont les champions de l’#EnergieCitoyenne à Energy Cities ?

Panorama des projets menés par nos membres


Ces dernières années, il a beaucoup été question d’énergie citoyenne. Energy Cities est membre de la Community Power Coalition, un groupe de travail rassemblant divers organismes qui partagent et promeuvent un objectif commun : celui d’une plus grande appropriation de l’énergie par les citoyens et les communautés. Depuis la fin 2018, la législation européenne reconnaît les citoyens et les communautés comme étant les principaux acteurs du système énergétique. Les Etats membres sont censés faire de même en transposant les nouveaux droits qui leur ont été accordés au niveau national.

Cette publication va vite devenir votre guide de l’énergie citoyenne. Pour la découvrir, cliquez ici !

Nous entendons souvent parler de projets d’énergie citoyenne qui fleurissent un peu partout en Europe…des projets dont certains sont portés par nos membres. J’ai été surprise de voir que bon nombre de nos membres étaient actifs dans ce domaine ou prévoyaient de créer des partenariats avec des communautés. Nous espérons que ces exemples inciteront encore plus de villes à  « reprendre le pouvoir » mais si vous souhaitez en savoir plus ou avez connaissance d’autres cas, n’hésitez pas à me contacter.

Vienne : des centrales électriques citoyennes

Installer des équipements individuels fonctionnant aux énergies renouvelables n’est pas toujours possible, notamment dans les villes où la majorité de la population vit dans des appartements. C’est pourquoi la régie municipale de l’énergie de Vienne, Wien Energie, a lancé en 2012 les « centrales électriques citoyennes ». Wien Energie installe des panneaux solaires sur des bâtiments adaptés et offre aux habitants la possibilité d’en acheter un maximum de 10 par personne, au prix de 950 euros l’unité. Les nouveaux propriétaires louent ensuite les panneaux à Wien Energie et reçoivent une rémunération annuelle qui peut prendre la forme de bons d’achat grâce à un partenariat avec la chaîne de supermarchés SPAR. Les propriétaires ont toujours la possibilité de revendre leurs panneaux à Wien Energie à prix coûtant. À la fin du contrat de location, l’investissement initial est restitué à l’investisseur.

Les toits de Vienne – Crédits : Jacek Dylag

La coopérative énergétique de Mouscron

La Ville de Mouscron a été la première en Belgique à lancer une coopérative énergétique en 2017. Bien qu’il s’agisse d’une initiative de la municipalité, la COOPEM appartient essentiellement à des particuliers (55 %), 15 % seulement du capital appartenant à la municipalité et 30 % à deux partenaires privés qui apportent leur expérience et savoir-faire. Grâce à une politique d’achats en gros et à une aide du gouvernement, les habitants ont pu bénéficier d’une réduction sur les coûts d’installation, la COOPEM se chargeant des aspects administratifs et des travaux proprement dits en faisant appel à des entreprises locales. Plus récemment, la coopérative a expérimenté l’auto-consommation collective et a entrepris d’aider ses membres à rénover leur logement.

Mouscron toit solaire

Ecoutez notre entretien avec Emmanuel Fontaine de la Ville de Mouscron pour en savoir plus !

LICHT Leuven

Avec la coopérative Ecopower, la Ville de Louvain en Belgique a créé LICHT Leuven, une « initiative locale pour une transition coopérative et renouvelable ». L’idée est de créer un partenariat étendu afin d’accroître la production d’énergies renouvelables grâce à des projets solaires et éoliens, mais également de réduire la consommation d’énergie sur le territoire, par exemple en développant des solutions durables de mobilité partagée. LICHT Leuven vise à rassembler plus de 40 % des foyers de la ville su sein d’une coopérative énergétique d’ici 2030, et souhaite que tout nouveau projet énergétique durable atteigne au moins 50 % de participation citoyenne directe.

Financement participatif pour le solaire à Krizevci

Avec la Coopérative solaire verte (ZEZ) et d’autres partenaires locaux, la municipalité de Krizevci, en Croatie, a utilisé un système de financement participatif par micro-prêts pour impliquer les habitants dans l’installation d’une centrale solaire photovoltaïque sur le toit d’un  centre de développement et parc technologique. En 2018, lors d’une précédente campagne, la municipalité avait récolté près de 31 000 euros en seulement 10 jours, suffisamment pour acquérir le matériel nécessaire et l’installer.

Les toits de Barcelone – Crédits : Erwan Hesry

« Partager le soleil » à Barcelone

Une initiative similaire a été menée par la Ville de Barcelone et l’entreprise publique Tersa avec le lancement de la campagne de financement participatif « Partager le soleil » destinée à financer la construction d’une installation solaire sur le centre communautaire du couvent Sant Agustín, un bâtiment emblématique de la ville. Ce système permet aux habitants de prêter à la  Ville la somme nécessaire à la construction des panneaux solaires et d’être ensuite progressivement remboursés avec un petit intérêt. Une bonne façon de faire participer l’ensemble de la population aux efforts de la municipalité pour développer la production d’énergie solaire !

Lorient : un dispositif de location de panneaux solaires

Notre ville membre française Lorient a travaillé avec la coopérative « Bretagne Énergies Citoyennes » au développement de l’initiative OnCIMè. Ce partenariat innovant mêle location de panneaux photovoltaïques et engagement citoyen autour de l’auto-consommation. OnCIMè loue des panneaux solaires à la municipalité qui sont ensuite installés sur des bâtiments publics. En 2019 le dispositif comptait plus de 100 sociétaires et près de 400 panneaux photovoltaïques loués !

Quelques-uns des participants de l’initiative OnCIMè – Crédits : Bretagne Energie Citoyenne

Des brasseurs d’énergie à Strasbourg

La Ville de Strasbourg, en France, a lancé le projet « Brasseurs d’Energie » en 2020. La municipalité est actionnaire de l’entreprise et fournit la surface de toiture nécessaire à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques. Le but est d’inciter au développement de projets d’énergie renouvelable locaux, d’encourager de nouvelles collaborations entre acteurs locaux de la transition énergétique sur le territoire et permettre un investissement responsable, basé sur des valeurs autres que financière.

Nous nous sommes entretenus avec les créateurs du projet Brasseurs d’Energie. Pour en savoir plus, écoutez cet épisode de nos City Stories

La coopérative solaire de Heerlen

La Ville de Heerlen, aux Pays-Bas, voulait installer 5 000 panneaux solaires sur le toit de bâtiments dans le centre-ville mais a vite réalisé qu’elle ne pouvait se charger seule du projet. La municipalité s’est associée à un collectif de citoyens pour créer une coopérative solaire en juin  2020. Le projet a attiré de nombreux jeunes qui ont constitué des groupes de travail afin de relever les divers défis rencontrés. Les bénéfices réalisés par la coopérative serviront à alimenter un fonds renouvelable destiné à lutter contre la précarité énergétique.

C’est un mouvement qui ne peut être arrêté.

Javier Zardoya, Agence de l’énergie de Pampelune

D’autres villes membres d’Energy Cities leur ont emboîté le pas et montent des projets d’énergie citoyenne… Et nous sommes là pour les aider ! Pampelune et Valence (Espagne) vont collaborer avec  des coopératives énergétiques locales. Quant à Modène, elle va bientôt développer un projet d’énergie citoyenne avec la coopérative italienne ènostra.

Ecoutez les derniers épisodes de nos City Stories pour en savoir plus les prochains projets de Modène et Pampelune. 

À propos

Date de publication

03 mars 2021