Comment bénéficier du fonds européen pour la relance et des fonds des États membres

Les villes doivent présenter des projets concrets pour accéder à cette manne de plus de 1 billion d’euros


Entre le plan de relance de l’UE et les mesures pour la reprise récemment annoncées par l’Allemagne, la France, le Portugal, l’Autriche et le Danemark, ce sont plus d’1 billion d’euros qui seront dépensés  pour relancer l’économie européenne et la rendre plus verte dans les années à venir. D’autres Etats membres travaillent à l’élaboration de plans qui viendront encore augmenter considérablement ce montant. Il est essentiel que les villes fassent activement pression pour obtenir leur juste part de ces fonds en proposant des projets concrets. Les villes sont en effet en première ligne de la lutte contre la  COVID-19 et le changement climatique, et les sommes dépensées pour la relance ne pourront avoir un impact que si les besoins des villes sont satisfaits.

Calendrier

Les Etats membres doivent soumettre leurs projets de plans de relance à la Commission européenne d’ici le mois d’octobre. Il y aura plusieurs mois d’examen et de négociation avant la date limite prévue pour les plans définitifs, soit fin avril 2021.

A qui s’adresser

Afin de vous assurer que les besoins de votre ville seront bien pris en compte, il est impératif de prendre contact avec le ministère des finances de votre pays pour savoir où en est le processus et comment vous pouvez y contribuer.

Ensuite, il vous faudra identifier l’autorité en charge de votre domaine de préoccupation spécifique. Vous songez à des projets dans le domaine des transports ? A des logements sociaux ? Ou vous souhaitez rénover des bâtiments ou peut-être investir dans la production d’électricité renouvelable dans votre ville ?  Quel que soit votre projet, adressez-vous à l’autorité nationale en la matière, car c’est elle qui sera consultée sur son domaine de compétence.

Enfin, demandez à rencontrer l’instance administrative responsable de l’utilisation des fonds de cohésion, à savoir le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen plus  (FSE+). Ces fonds ont été sous-utilisés dans de nombreux pays de l’UE par le passé et représentent une formidable opportunité.

Que devez-vous apporter avec vous

Des idées de projets, les plus aboutis possible. Idéalement, ces projets doivent répondre à plusieurs problématiques à la fois, par exemple réduire les émissions et créer des emplois ou répondre à d’autres défis sociaux comme la pauvreté – l’efficacité énergétique, la rénovation des bâtiments, les infrastructures de mobilité (marche, vélo, transports publics), la mise en place d’une économie plus circulaire ou encore le rapprochement entre production alimentaire rurale et marchés urbains sont autant de sujets qui devraient être également bien accueillis.

L’union fait la force

La plupart des Européens vivent dans des villes, et les villes sont en première ligne dans la lutte contre le changement climatique et le coronavirus. En unissant vos forces au niveau national et en attirant l’attention des médias ou en demandant à être reçus par vos dirigeants nationaux, vous pouvez mieux faire comprendre la nécessité, l’urgence et l’utilité des investissements verts dans nos villes. N’hésitez pas à utiliser le réseau Energy Cities pour trouver des villes qui partagent les mêmes idées que vous !

À propos

Auteur

Adrian Hiel

Date de publication

15 septembre 2020