Energy Cities en visite à Marseille

Une bouffée d'air à 40 degrés


Cela arrive à tout le monde : parfois, on se focalise tellement sur les projets, les dossiers politiques, les agendas, le quotidien qu’on en oublie de respirer, de regarder autour de nous, de parler avec les personnes à coté de nous.

C’est exactement pour cette raison que l’équipe d’Energy Cities a pris le train pour Marseille du 2 au 4 juillet. Pour apprendre et s’inspirer de projets locaux intéressants, discuter de nouvelles activités … mais aussi pour prendre du bon temps et célébrer nos dernières réalisations (sur la plage bien sûr).

Marseille, harbour
Port de Marseille ©Energy Cities

Lors de notre première journée, nous avons visité la “Cité Radieuse” de Le Corbusier, également appelée “La maison du fada” par les gens locaux. Ils pensaient que l’architecte devait être fou pour imaginer, au début des années 50, un bâtiment aussi anormal…. d’envisager un concept radicalement nouveau de la ville. Il était impossible de ne pas penser au travail que nous faisons, en montrant qu’un système d’énergie renouvelable qui place l’individu au centre n’est pas une idée folle, mais un avenir réalisable !

Cité Radieuse
La Cité Radieuse, Marseille ©Energy Cities

Rencontre avec les représentant.e.s de la ville

Comme Marseille est membre d’Energy Cities, nous ne pouvions pas passer à coté de l”opportunitéde rencontre les représentants locaux. Ils nous ont accueillis à l’hotel de ville et nous ont présenté quelques uns de leurs projets et initiatives qui favorisent la transition énergétique de leur ville. Le plus intéressant est sans aucun doute le travail de la ville dans le domaine de la Transition Juridique, en collaboration avec le Barreau de Marseille. Comme l’a expliqué M. Jean-Charles Lardic (Directeur de la prospective), de nombreux projets locaux visant à rendre la ville plus verte n’ont pu voir le jour en raison de barrières juridiques. La municipalité a décidé d’examiner comment la loi devrait évoluer pour relever les défis actuels et futurs. Nous attendons avec impatience de voir les premiers résultats de ce travail, qui a commencé il y a tout juste un an !

Le temps de l’inspiration : projet “le TALUS”

Le mercredi après-midi, nous nous sommes rendus en périphérie de la ville, où l’équipe du projet “le TALUS” a crée le “jardin des fadas” (décidément !). Entre des construction de ciment, des rails de chemin de fer et un skate park, deux jeunes entrepreneurs sociaux ont décidé de lancer un projet de ferme urbaine sur ce qui était il y a encore quelques années un site d’enfouissement des déchets de construction d’une rocade. Ils veulent tout faire : agriculture durable, formations, événements culturels, visites pédagogiques, restauration… Les graines poussent, les gens viennent pour prendre soin de leur petit lot mais aussi pour manger de délicieux aliments et s’amuser. La liste des partenaires est impressionnante, allant des institutions publiques comme Marseille Métropole aux fondations et entreprises. Un signe que beaucoup pensent qu’un autre type d’agriculture est possible.

Culture au TALUS, Marseille ©Energy Cities

Notre dernier jour à Marseille était dédié à l’élaboration d’une stratégie et de nouvelles activités pour accélérer la transition énergétique menée par les villes. La conclusion parfaite de deux jours d’inspiration et d’apprentissage. Pour découvrir ce que l’équipe des fadas vous réserve, il faudra attendre et voir !

À propos

Date de publication

juillet 11, 2019