Ville de Bistrița


Bistrița est la capitale du comté de Bistrița-Năsăud, au nord de la Transylvanie, en Roumanie, avec une superficie de 14 547 ha. Elle est située sur la rivière Bistrița. Elle se trouve sur la route touristique du château et des montagnes de « Dracula ». Surtout, c’est l’une des portes d’entrée de l’Europe depuis l’Ukraine ; pas trop loin des frontières slovaques, hongroises et polonaises.

Bistrita a développé une vision énergétique pour 2050 avec des documents stratégiques à l’appui, tels que le Plan d’action pour le climat et l’énergie 2030 et la Stratégie de développement local de la ville 2010-2030. En 2014, l’empreinte carbone moyenne de Bistrita était de 1,5 t de CO2 par habitant et par an (sans compter les industries locales cependant), Bistrita étant ainsi compatible avec l’Accord de Paris avant la COP21. Cependant, l’étalement urbain rapide et la croissance économique ont considérablement aggravé cette empreinte carbone. Bistrita a fait une très bonne utilisation des Fonds structurels dans sa lutte contre le gaspillage d’énergie : elle a rénové 30 % du parc de logements datant de plus de 1990, atteignant ainsi le meilleur taux de rénovation de Roumanie.

Bistrita a réussi à mobiliser les copropriétés, mais le moteur du changement était le confort, et non la lutte contre le changement climatique. Il a fallu beaucoup de planification pour atteindre un tel niveau de rénovation massive, de sorte que la ville est bien préparée pour des programmes de planification à grande échelle.

Information

Ville de Bistrița est membre d'Energy Cities depuis 2007

Roumanie

80 000 habitants

Site internet

www.primariabistrita.ro

Sept villes définissent un « budget carbone »

En route pour la neutralité carbone dans le respect de l'Accord de Paris

Ambitieuse Manchester En 2019, Manchester a décidé de devenir une ville zéro carbone d’ici 2038. Il s’agit pour la ville de limiter ses émissions à […]