Plus de circularité, moins de carbone !

Pour une gestion locale des ressources afin de réduire les émissions de carbone


Quel meilleur moyen de célébrer le nouveau partenariat d’Energy Cities avec l’Association des Cités et Régions pour la gestion durable des Ressources (ACR+) qu’en présentant sa superbe campagne « More Circularity, Less Carbon » ?

Vous connaissez sans doute l’immense potentiel que représente l’économie circulaire pour la réduction de l’impact des produits : prévention de la création de déchets, augmentation du cycle de vie des produits, fermeture des boucles des ressources. Cependant, quelles actions entreprendre au niveau local pour restreindre l’empreinte carbone de l’UE et réduire de manière significative les risques liés aux changements climatiques ?

Avec « More Circularity, Less Carbon », ACR+ soutient ses membres dans la mise en œuvre d’actions ambitieuses mais réalistes dans différents secteurs (alimentation, construction, textile, équipements électriques et électroniques, plastique) avec pour objectif la réduction des émissions liées à la gestion locale des ressources de 25 % d’ici 2025.

Chaque territoire présente ses spécificités, liées aux pratiques en cours, aux modes de consommation et au contexte local. Aussi, ACR+ aide les instances de gouvernance locales et régionales à :

  • évaluer l’impact carbone local de tous les secteurs et identifier ceux qui présentent le meilleur potentiel de réduction de carbone ;
  • développer des plans d’action locale ;
  • mettre en œuvre ces actions et surveiller leur impact.

Grâce à un nouvel outil de mesure appelé « Carbon Metric International », les villes et régions participantes ont accès à une vue complète de l’impact carbone des produits, ce qui permet aux décideurs d’établir des priorités dans leurs actions afin de réduire au maximum les émissions de carbone.

Lancée en novembre 2019, la campagne se conclura en novembre 2025. ACR+ a récemment publié l’analyse effectuée pour la région Pays de la Loire, qui présente deux stratégies envisageables pour la région, qui l’aideront à atteindre son objectif de réduction des émissions de 25 % sur son territoire. Autres villes participantes, Gênes (Italie) et Bruxelles (Belgique) ont également reçu leur analyse respective plus tôt cette année.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’ACR+

À propos

Date de publication

15 avril 2021