“C’est à eux qu’il faut qu’on pense lorsque nous parlons de transition juste.”

Entretien avec Prof. Dr. Lucie Middlemiss


Partout en Europe, de l’Espagne au Royaume-Uni, les prix de l’énergie s’envolent actuellement. L’impact que cela aura cet hiver sur la pauvreté va être énorme. En plus de ne pas savoir comment payer la facture, les personnes en précarité énergétique souffrent souvent de maladies physiques et mentales causées par leur situation. Mettre cette difficulté en évidence, aborder le problème et obtenir de l’aide doit devenir plus simple pour ces personnes. Les conséquences de la pauvreté énergétique sur la santé sont largement reconnues, mais les approches actuelles pour y faire face ne tiennent toujours pas compte de l’ensemble du tableau. Il ne suffit pas de considérer les indicateurs économiques ou biomédicaux. Des stratégies plus transversales sont nécessaires.

Dans cet épisode (comme toujours en anglais) du podcast “City Stories”, nous discutons avec Lucie Middlemiss du profil des personnes en situation de précarité énergétique à Leeds (et ailleurs), de la raison pour laquelle elles devraient être impliquées dans la recherche des bonnes réponses. Lucie nous dit aussi comment, selon elle, recherche peut aider à améliorer les politiques de précarité énergétique dans les villes du Royaume-Uni et d’Europe. Lucie est professeur d’Environnement et Société à l’Université de Leeds. Elle a un palmarès impressionnant de recherches sur la pauvreté énergétique, avec un accent particulier sur ce qu’on appelle l’approche “lived experience” (l’expérience vécue).

Les jours de grand froid, des vents violents soufflent à travers les fenêtres mal isolées de Leeds. Et cela se produit dans un grand nombre des plus de cent immeubles de grande hauteur appartenant au conseil municipal. 7500 ménages vivent dans ces immeubles et souffrent du froid dans ces tours construites dans les années 60. Ce sont ce qu’on appelle des personnes en situation de précarité énergétique. Leeds est la troisième plus grande ville du Royaume-Uni, et la part des habitants à faibles revenus est importante. 10% des ménages de la ville ont connu la précarité énergétique en 2018. Avec la stratégie pour une chaleur abordable, “Affordable Warmth Strategy“, le conseil municipal cherche à améliorer les conditions de logement afin que chacun puisse “se permettre de rester au chaud” d’ici 2030.

Cet épisode de “City Stories” a été enregistré par internet. Il vous est proposé par le projet européen mPower. mPower explore comment les villes et les citoyens peuvent gérer ensemble la transition énergétique, de façon équitable, propre et démocratique. La participation peut prendre des formes différentes : de l’implication des citoyens, des ONG locales ou des entreprises dans la définition d’une politique à une des étapes de la chaîne de valeur énergétique : par exemple en tant que partie prenante ou même en tant que producteur-consommateur. Le projet est financé par le programme européen Horizon 2020.

This image has an empty alt attribute; its file name is mPOWER-1024x239.jpg

Lucie Middlemiss

À propos

Nom

Lucie Middlemiss

Fonction

Professeur d'Environnement et Société, Université de Leeds

Date

22/09/2021

Lieu

Leeds, Grande Bretagne

Site internet

environment.leeds.ac.uk

Sur les réseaux sociaux
Podcast