30 propositions d’Energy Cities pour la transition énergétique des territoires

Des propositions concrètes pour accélérer la transition énergétique


Energy Cities est fière de vous présenter ses Propositions pour la Transition Energétique des Territoires. Elles constituent une source d’inspiration pour penser et agir différemment. Pour enfin tourner la page de pratiques non soutenables qui nous emmènent dans des impasses énergétiques, climatiques et peut-être économiques et sociales.

Une transition, c’est le passage d’un état initial à un état futur. Pour Energy Cities, la transition énergétique est le passage d’un système dominé par les énergies de stock (fossiles et fissiles) à un système basé sur des énergies de flux (renouvelables). Cela nécessitera de mener simultanément des actions ambitieuses de réduction de nos consommations d’énergie. C’est le défi de notre siècle.

Pour montrer le chemin, des décisions politiques aux niveaux européen et nationaux sont indispensables. Plusieurs pays ont d’ores et déjà décidé de s’engager fermement dans cette voie. Cependant, c’est surtout au niveau local que le nouveau paradigme énergétique s’invente, au travers d’une multitude d’actions portées par une infinité d’acteurs privés, associatifs et publics. Avec un point de mire : la Ville à basse consommation d’énergie et à haute qualité de vie pour tous. Et souvent dans des villes engagées dans la Convention des Maires.

Afin d’accélérer la transition énergétique et sur la base des pratiques de ses membres, Energy Cities a réuni ses Propositions autour de cinq axes stratégiques :

  • Renforcer les capacités d’action locale,
  • Connaître les ressources et les flux de son territoire,
  • Repenser la question financière
  • Inventer une nouvelle gouvernance locale
  • Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques

Propositions

En 2012, Energy Cities s’est engagée dans un processus collectif d’élaboration de propositions visant à accélérer la transition énergétique des territoires européens. Avec ces 30 Propositions, vous avez entre les mains le résultat d’une partie de ce travail.

En quoi ces Propositions sont-elles originales ?

Leur rédaction s’est appuyée sur l’observation et l’analyse de centaines d’exemples concrets. Toutes s’appuient sur des pratiques déjà existantes. Nous avons voulu “faire parler” ces pratiques, exprimer leur sens, montrer la trajectoire qu’elles dessinent, parfois sans en avoir conscience. Nous avons choisi les Propositions à partir d’un critère essentiel : leur capacité transformatrice, c’est-à-dire leur aptitude à modifier nos façons habituelles de penser et d’agir. Une grande importance a donc été donnée à l’innovation dans toutes ses dimensions, dont bien entendu la gouvernance territoriale.

Ces Propositions visent à “refaire société” à partir d’un sujet universel, l’énergie. Au-delà, elles lancent des pistes pour une transition vers une économie plus humaine, mieux en phase avec les défis de notre siècle. Un message d’espoir en Europe !

1. Renforcer les capacités d’action locale

Propositions pour fonder une politique territoriale de l’énergie :

1.1 – Assumer la responsabilité de l’approvisionnement énergétique de son territoire
1.2 – Réunir tous les acteurs au sein d’une alliance pour l’énergie locale
1.3 – S’assurer que les budgets publics intègrent les externalités énergétiques positives et négatives
1.4 – Co-construire une vision de long terme qui modèle toutes les politiques
1.5 – Résorber la précarité énergétique locale
1.6 – Montrer l’exemple en transformant la gestion énergétique municipale 1.7 – Élaborer un plan d’action pour la transition énergétique
1.8 – Participer aux réseaux régionaux, nationaux et européens pour s’ouvrir aux expériences des autres

2. Connaître les ressources et les flux de son territoire

Propositions pour une optimisation globale des ressources du territoire :

2.1 – Connaître le métabolisme de son territoire afin d’optimiser les potentiels locaux et réduire l’impact des activités humaines sur l’écosystème
2.2 – Identifier les potentiels énergétiques locaux afin de vivre avec nos ressources
2.3 – Réaliser un plan chaleur local afin de recenser les besoins et les potentiels disponibles
2.4 – Concevoir et mettre en œuvre un plan territorial de méthanisation des déchets organiques
2.5 – Tirer le meilleur parti des principaux flux de matières et d’énergie en favorisant les synergies entre acteurs
2.6 – Mieux utiliser et partager ce qui existe plutôt que posséder davantage 2.7 – Favoriser le développement d’une économie plus endogène pour augmenter la résilience des territoires

3. Repenser la question financière

Propositions pour mobiliser des ressources financières, dont celles des acteurs du territoire et des citoyens :

3.1 – “Garder à la maison” l’argent des dépenses énergétiques
3.2 – Collecter l’épargne locale et l’investir dans des projets énergétiques durables locaux
3.3 – Prendre en compte les futurs prix énergétiques dans les calculs économiques préalables aux décisions d’investissement
3.4 – Se doter de capacités humaines en ingénierie financière
3.5 – Établir des structures de financement dédiées à la transition énergétique

4. Inventer une nouvelle gouvernance locale

Propositions pour dynamiser la créativité et l’implication des acteurs locaux et des citoyens :

4.1 – Créer des capacités d’interfaçage entre les autorités publiques et la société civile
4.2 – Organiser l’autorité locale pour dépasser les logiques sectorielles
4.3 – Prouver que ça marche et créer un effet boule de neige
4.4 – Donner une visibilité publique aux acteurs et citoyens motivés
4.5 – Donner l’opportunité d’expérimenter de nouvelles pratiques pour répandre leur usage
4.6 – Faire entrer les arts et la culture dans les processus de transition énergétique
4.7 – Faire des jumelages des plates-formes pour la transition énergétique

5. Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques

Propositions pour une planification urbaine économe en ressources :

5.1 – Faire de l’urbanisme l’instrument de la transition énergétique du territoire
5.2 – Établir un plan de réhabilitation énergétique de l’ensemble du patrimoine bâti
5.3 – Concevoir tout nouveau quartier “100% renouvelable”
5.4 – Planifier le report modal vers les modes de transport durables
5.5 – Faire des gares des nœuds structurants du territoire
5.6 – Instaurer un code de la rue qui privilégie la marche et le vélo
5.7 – Mettre en place des systèmes de livraison des marchandises
5.8 – Penser l’urbanisme commercial afin d’améliorer la vie quotidienne des citoyens

Aller à la barre d’outils