Libérer le potentiel des communautés d’énergie renouvelable

Comment la législation européenne peut-elle contribuer à éliminer les obstacles des énergies renouvelables communautaires et citoyennes ?


Dans un monde confronté à une urgence climatique, la nécessité d’opérer, au niveau européen, une transition énergétique vers un système sans combustibles fossiles n’a jamais été aussi pressante. À travers le monde, certaines communautés sont déjà victimes des impacts du changement climatique. L’Europe, en tant que berceau de la révolution industrielle et comptant parmi les régions les plus riches du monde, se doit de prendre la tête du combat qui permettra d’enrayer le réchauffement climatique.
Une transformation énergétique socialement équitable nécessite de placer le contrôle des énergies renouvelables entre les mains des communautés et des citoyens – c’est-à-dire se réapproprier le pouvoir détenu par le secteur des combustibles fossiles, qui n’a cessé de bloquer les actions menaçant ses intérêts financiers, au détriment des populations et de la planète.

Le mouvement pour une énergie issue des communautés d’énergie renouvelable a récemment reçu un coup de pouce : la législation européenne donne dorénavant le droit aux communautés et aux individus de produire, stocker, consommer et revendre leur propre énergie. Tous les États membres de l’UE sont concernés.

De la production d’énergies renouvelables à leur distribution – le cas d’ECOPOWER

Ecopower est une coopérative d’énergie renouvelable, ou « REScoop », née en Belgique. Celle-ci a été créée par des citoyens autour d’une simple table de cuisine en 1991. Les origines d’Ecopower remontent à 1985, lorsqu’un moulin à eau a été acheté dans le cadre d’un projet de logements coopératifs. En 2003, à la suite de la libéralisation du marché de l’électricité en Belgique, l’assemblée générale des propriétaires a décidé par vote de devenir un fournisseur d’énergie dans la région flamande.

Aujourd’hui, cette coopérative opère en Flandre en tant que producteur et fournisseur d’électricité. Avec ses 40 employés, Ecopower offre à plus de 57 000 citoyens la possibilité d’exercer un contrôle sur sa production et sa fourniture d’énergie. Parmi les projets réalisés ces dernières années figurent des projets d’installation d’éoliennes, de production d’énergie solaire et hydroélectrique, de cogénération ainsi que la création d’une usine de production de pellets. Au total, ces installations produisent chaque année environ 100 millions de kWh. Grâce à des actions d’efficacité énergétique, les membres d’Ecopower ont pu, en moyenne, réduire leur consommation d’électricité de 50 % au cours des dix dernières années. Ecopower tisse par ailleurs des partenariats directs avec des collectivités locales pour soutenir l’économie locale et la création de valeur sociale

À propos

Auteurs

Energy Cities
Friends of the Earth
Greenpeace
REScoop

Année de publication

2019