Repenser l’espace public autour des personnes

À Barcelone, un nouveau Superîlot voit le jour avec le concours de la communauté locale


En 2016, notre membre Barcelone décidait de lancer des « Superilles », ou superîlots en catalan, dans le but de réduire la pollution automobile et sonore pour les résidents. Dans chaque superîlot, le trafic est limité à un périmètre extérieur, et tout est aménagé pour les piétons et les cyclistes. Les voies de circulation sont réduites et la place disponible est utilisée pour créer des espaces verts de loisir, où les citoyens peuvent expérimenter de nouveaux usages de l’espace public.

Le projet, développé initialement par l’Agence de l’écologie urbaine locale, a rencontré dans un premier temps la résistance des automobilistes et motards réguliers mais s’est révélé être un succès : il sert désormais de référence à de nombreuses autres villes. Depuis 2016, plusieurs superîlots ont vu le jour à Barcelone, offrant de grands bénéfices pour la santé et la qualité de vie des citoyens.

Image de “Galeries de vida”, l’un des projets sélectionnés

Ainsi, fin 2020, le maire Ada Colau a annoncé une extension ambitieuse de ce concept dans le centre-ville : 21 nouvelles rues dans un périmètre de neuf pâtés de maison dans le quartier d’Eixemple. De plus, la ville a créé quatre nouvelles places de 2 000 mètres carrés chacune au croisement de futurs grands axes verts du quartier. Le projet profitera du soutien de la Banque européenne d’investissement, qui a déjà affecté 95 millions d’euros pour le financement de 44 nouveaux projets pour le climat et l’énergie dans la ville catalane l’été dernier.

Cette fois, la ville a souhaité donner un rôle plus important encore à la communauté locale : début 2021, elle a lancé deux appels à contribution pour concevoir de nouvelles places et nouveaux axes verts. L’objectif du concours était de créer « un nouveau type d’espace public réellement centré sur les gens et intègre des processus naturels, des espaces verts et la biodiversité, grâce à l’optimisation des ressources, avec des solutions simples et rationnelles ». En mars dernier, la maire Colau a annoncé le nom des gagnants (4 pour les places et 4 pour les axes verts). Ils composeront deux équipes qui travailleront sur un document commun pour guider la mise en œuvre de leurs projets. Chaque projet a également été soumis aux habitants et aux entreprises locales afin d’obtenir des avis et suggestions que les gagnants pourront utiliser pour parfaire leurs idées. La mise en œuvre des huit projets devrait être lancée en février prochain. Les travaux devraient commencer en juin 2022 et se conclure au premier trimestre 2023.

Nous avons hâte de découvrir le superîlot d’Eixample !

À propos

Date de publication

15 juin 2021