Sobriété et résilience au cœur de la coopération décentralisée Montpellier- Tlemcen

Offrir « une table » aux villes pour faire avancer les actions énergie-climat


À propos

Date de publication

28 juillet 2022

Offrir « une table » aux villes pour faire avancer les actions énergie-climat

Si vous passez par la Provence cet été, vous découvrirez peut-être comme moi, dans la chapelle d’Arcs-sur-Argens, une belle mosaïque de Chagall qui représente les anges dressant une table.

Offrir une table, je dirais que c’est la mission principale d’Energy Cities.

C’est ce que nous avons fait cette semaine en rendant possible – après neuf mois d’échanges en visio-conférence « Covido-compatible », une rencontre entre la ville de Montpellier et sa ville jumelée algérienne de Tlemcen, située à 150 kilomètres à l’ouest d’Oran, près de la frontière marocaine.

C’est grâce au projet européen Interreg MED Efficient Building Community, qui traite des questions d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics, qu’est née l’idée.

Tlemcen univ, Algeria
Université de Tlemcen, Algérie

Mesurer, améliorer, faire mieux à moindre coût

Trois élues, des techniciens et des représentants de l’association Energy Cities Algeria, ont dialogué sur les thèmes énergie et eau pendant deux jours de visite à Montpellier.

Les actions de la ville de Montpellier en la matière se fondent sur deux principes : « ce qui ne se mesure pas, ne s’améliore pas » et « faire mieux et à moindre coût ». Cela se décline en une collaboration ingénieuse entre architectes, énergéticiens et équipe de maintenance des équipements.

Beaucoup d’intérêt communs ont émergés entre les deux villes :

  • Lutter contre la chaleur l’été dans les bâtiments publics, ce qu’on appelle « l’amélioration du confort d’été »,
  • Préserver la ressource en eau – L’Algérie doit faire face à deux années consécutives de sécheresse record, des pénuries et une mauvaise gestion de la ressource hydrique,
  • Mieux sensibiliser les usagers, notamment dans les écoles – être à leur écoute et leur fournir la possibilité de modifier leur comportement.

La délégation de la Ville de Tlemcen repart avec beaucoup d’idées – parfois des actions très simples à enclencher et d’autres plus engageantes pour lesquelles elle aura besoin de soutien technique et financier.

Redonner du sens au jumelage entre villes : Ensemble vers la sobriété et la résilience

La ville de Montpellier y voit le moyen de relancer et de donner du sens à son accord de coopération – jumelage qui date de 2009.

Energy Cities Algeria, qui cherche à mettre en place une caravane du développement durable pour sillonner le pays, afin de sensibiliser les écoliers et les décideurs, a beaucoup apprécié la présentation des actions et des outils développés par l’Agence Locale Energie Climat de Montpellier, tels que la mallette économe ou encore le label « commune économe en eau ».

Les délégations vont se retrouver en novembre prochain autour d’une autre « table », mais cette fois à Tlemcen.


photo: Tlemcen university – by Waran18, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 /

Montpellier, Christophe Finot, Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5